m

Hôtel de la marquise de la Païva

Ou l’ascension fulgurante d’une demi-mondaine

Votre attention

Cette visite n'est pas programmée pour le moment. Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir le programme mensuel.

S'abonner à la newsletter

Découvrez l’hôtel particulier le plus extraordinaire des Champs-Elysées : l’hôtel de la Marquise de la Païva, au parcours exceptionnel qui, d’une simple demi-mondaine, devint la marquise la plus convoitée du Paris mondain des arts et des lettres.

Cet hôtel placé sous le signe de la Renaissance fut érigé à coups de millions de francs-or sous le Second-empire par les plus grands artistes en vue de l’époque. Lorsque les passants se renseignaient sur l’avancement des travaux, les ouvriers répondaient “l’essentiel est achevé, le trottoir est terminé” ! Le cadre prestigieux de cet hôtel servit pour le tournage du film de Jean Renoir “Nana”.

Nous entrerons tout d’abord dans le grand salon de réception. Les murs de ce salon sont soigneusement recouverts de tapisseries de Lyon “vieux rose”, le plafond est signé Paul Baudry, le peintre de l’Opéra Garnier, où l’on reconnaîtra, représentée sans peine au plafond, la “Lionne du Second-empire”. Puis nous visiterons la salle à manger décorée d’une magnifique cheminée dont les sculptures sont attribuées à Dalou, le célèbre auteur du gisant de Victoir Noir au Père-Lachaise. Sur la table de la salle à manger se trouve un service d’argent en vermeil signé par l’orfèvre Christofle. Du très beau jardin d’hiver, la marquise observait les couples qui papillonnaient au célèbre Bal Mabille de l’avenue Montaigne. Nous empruntons la partie la plus précieuse de l’hôtel, un escalier conçu entièrement en onyx, unique à Paris, qui nous conduira à l’étage, à la chambre délirante de la marquise de la Païva. Cette chambre comporte une cheminée entièrement en malachite, dont l’alcôve était agrémentée d’un gigantesque lit tirés par des cygnes géants pesant plus de 750 kilos exposés aujourd’hui au musée des Années 30 à Boulogne. De haut rang, la marquise possédait une salle de bains, rare pour l’époque, que vous pourrez visiter. Elle vous séduira par son décor mauresque et sa surprenante baignoire en argent massif dotée de trois robinets en or incrustés de turquoises. Un robinet pour l’eau froide, un second pour l’eau chaude, un troisième pour le champagne !

Ne manquez pas cette visite aux décors somptueux où les plus grands artistes du Second-empire contribuèrent à faire de ce lieu un véritable bijou pour cette femme au destin exceptionnel.

Afficher la suite
Métro Franklin-Roosevelt

Rendez-vous : 
Rond point des Champs-Elysées Marcel Dassault à l'angle de l'avenue Montainge

Durée : 
entre 1h30 et 2h

Public : 
convient aussi aux enfants

Prix : 
12 € (enc)

Sur réservation uniquement. Nombre limité de places.

Une visite privée ?

Cette visite est aussi disponible à la carte pour les groupes privés.

En savoir plus

Votre visite en image